footprint

Gloria Lwamba, une jeune congolaise qui se sert des bouteilles en plastique différemment.

gloria

Comme Milton Berle l’a dis une fois «Si l’opportunité ne frappe pas à ta porte, construis-en une autre.» Gloria Lwamba, une jeune congolaise de 20 ans, a su tirer avantage de ce proverbe en se construisant elle-même  une nouvelle porte vers son avenir. Elle a su trouvé son opportunité  dans le recyclage de bouteilles et autres matériels en plastique. Le recyclage lui permet de protéger l’environnement, de fabriquer du mobilier même, et plus encore. Nous avons pu l’avoir pour une interview.

Qui est Gloria Lwamba, et comment se lança t’elle dans le recyclage?

A la base j’étais une simple ado qui aimait boire. Il y avait tout le temps des paquets de bouteilles en plastique chez moi. Un jour, un ami qui venait de voyager, m’a demandé d’aller récupérer ses outils chez ses parents. En arrivant là bas, je me suis aperçu qu’ils n’avaient que deux chaises en plastique pour s’asseoir et lorsqu’ils devaient regardé la télé, les enfants se mettait sur le sol. J’étais fortement touchée, et je me suis demandée comment remédier à ce problème ? Comment faire pour offrir à population la capacité d’avoir des meubles sans dépenser des tonnes d’argent ? Un soir, pendant que tout le monde dormait, j’ai pris une paire de ciseaux, et je me suis mise à découper des bouteilles en plastique sans vraiment savoir ce que je faisais et c’était partie…  Avec le temps, je me rend compte que je peux utilisé d’autres matières en dehors du plastique pour fabriquer des meubles. Mais au fond de moi j’ai toujours su que j’aime protéger l’environnement. J’étais dérangée de voir des bouteille trainer sur les routes. Voila d’ailleurs pourquoi j’avais un tas de bouteilles vides à la maison. Au lieu de les jeter, je les gardais car je savais qu’en jetant ses bouteilles, elles seraient surement dans une poubelle  pleine, ou dans une rivière. En cherchant comment faire pour remédier à ce problème, j’ai trouvé la réutilisation des déchets en d’autres termes le recyclage des déchets. 

Comment se passe la procedure de recyclage?

Le nettoyage de bouteilles est la première étape de toutes nos productions. Nos matières premières sont des déchets pour la plupart ramassés, ainsi pour qu’il soient prêts à l’emploi. Les déchets doivent être lavés pour répondre aux normes sanitaires. Il y a toute une procédure pour parvenir à sortir des produits finis tels que nous le faisons. Sur ceux, nous avons en vue de mettre à la portée de la population des manuels qui pourraient leur permettre de connaitre les différentes techniques de recyclage et de cultiver la notion de la réutilisation des déchets.

Travailles- tu avec une équipe?

Nous évoluons en équipe. le travail que nous faisons nécessite l’intervention de plusieurs personnes. C’est d’ailleurs grâce à toutes ces belles mains que nous parvenons à réaliser d’aussi belles oeuvres.  J’avoue aussi que travailler en équipe est très bénéfique pour tout entrepreneur. La complémentarité nous aide à voir une situation sous différents angles. Cela nous permet aussi de résoudre des problèmes plus rapidement.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez?

Les difficultés que nous rencontrons sont au niveau de la récolte ou du ramassage des bouteilles. A Kinshasa où nous exerçons nos taches, les déchets en plastique sont depuis peu commercialisés. Nous rencontrons des gens qui viennent ramasser les bouteilles en plastique dans les rues et qui se précipitent  pour en récolter d’avantage pour afin de nous les vendre. C’est toute une bataille ( rires) . Rien que d’en parler me fais mourir de rire. Mais c’est une situation que nous vivons!  Pour la fabrication d’un fauteuil à une place, il nous faut plus ou moins 250 bouteilles vides. Ce que nous faisons désormais c’est  de nous allier aux organisations qui oeuvrent pour la protection de l’environnement, et ensemble nous organisons de journées dédiées au ramassage. Jusqu’ici , ça a plutôt l’air de bien fonctionné. Les autres difficultés que nous rencontrons sont: le manque d’appui et de soutient.

En ce mois de la femme, existe t’il des femmes qui t’inspirent?

Madame Francine Muyumba ( Présidente de l’union panafricaine de la jeunesse), une femme qui incarne la force, le courage, la determination, la persévérance et l’humilité. C’est une femme qui est un modele pour moi et pour beaucoup d’autre jeunes d’Afrique d’ailleurs. Elle travaille sans relâche, sa façon de travailler m’inspire… Je retiens d’elle ceci : la discipline caractérise l’homme qui veut réussir,  la préparation représente 50% de la réussite,et  la patience et l’apprentissage sont très important dans le processus de la réussite.

Mamie Kapend ( styliste de Chicago, awards winner du prix d’innovation 2016, mère et femme puissante) , J’ai appris d’elle l’art du beau et du travail bien fait . J’ai appris que dans tout travail que l’on exerce, il faut considérer le détails pour avoir un finissage excellent…etc.  Il y’a tant des choses à apprendre sur chaque femme qui a atteint ses objectifs. En ce mois de mars, qui le mois de la femme, mes pensées sont dirigées vers ces deux grandes dames.

Quel conseils aimerai -tu nous donner?

Le recyclage des déchets nous concerne tous, que l’on soit médecin, designer, professeur, businessmen, informaticien, agriculteur..etc  On se doit de protéger notre environnement. Cet espace qui nous permet d’exercer nos professions doit être continuellement assaini pourqu’il ne sombre pas dans la pollution.Aussi, la pollution du fleuve Congo brise les chances de survie des poissons. Un tas de bouteilles en plastique dans le caniveau bloque le passage d’eau et facilite les érosions. Recycler les déchets est donc un acte responsable que tout citoyen se doit de faire  envers sa patrie. Recycler est une forme d’amour, alors recyclons pour que nos enfants et petit -fils aient comme héritage un pays vivable. Recyclons pour créer de l’emploi et donner plus d’opportunités à la jeunesse. Recyclons pour inculquer un esprit créatif à la population. Recyclons parce que nous aimons notre pays et que nous croyons en l’Afrique. Recyclons car c’est un geste simple et noble. Recyclons car ainsi nous protégeons notre environnement.

glori

Top fait de sachets  en plastique

 

 

 

milangi

Mobiliers fait de bouteilles en plastique.

 

 

 

milangii

Bijoux fait de bouteilles en plastique.

 

Mickaella Moyogo.

 

Advertisements

15 thoughts on “Gloria Lwamba, une jeune congolaise qui se sert des bouteilles en plastique différemment.

  1. Le recyclage des déchets nous concerne tous, que l’on soit médecin, designer, professeur, businessmen, informaticien, agriculteur..etc On se doit de protéger notre environnement.

    Merci Me Gloria pour cette innovation , nous vous soutenons dans cette optique
    #FEMMESAGE_FEMME FORTE

    Liked by 1 person

  2. Je suis très fièr de voir le genre femme ambitieuse, courageuse, inovatrice dans mon pays la R.D.C. Courage Gloriah_Luamba #récyclons_pour_sauver_notre_environnement

    Liked by 1 person

  3. je suis très fier et heureux de te voir évoluer dans ce travail, je t’ai vu débuter et l’à maintenant je peux te dire que tu as beaucoup évoluée.

    Continue comme ça, car le Congo à besoin de ce genres de personnes et je te souhaite que du bonheur, tu es l’avenir de demain

    Liked by 1 person

  4. Tu es nôtre fierté tout ce que nous voulons nous ce que tu avance tata goah vas plus loin dans ce combat tu es l’exemple de la jeunesse congolaise..

    Liked by 1 person

  5. Wow que je suis agréablement étonnée, En tout cas grand bravo Gloria une femme si inspirante, intelligente, créative, humble, riche en idée… Wow je suis sans mot et trop fière de toi. Quelles belles idées splendide ! vas de l’avant je te soutiens.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s